~ Forum YAOI ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Comment Vendre son Âme au Diable?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jezabel Moros
I'm a SexShoper with a Fatal Destiny.

avatar

Messages : 70
Inscrit le : 17/06/2010
Age : 22


More 'bout you.
Péché mignon: Toi ♥
More about you:
Devise:
MessageSujet: Comment Vendre son Âme au Diable? Ven 16 Juil - 6:46

{Before}

Narrateur: Omniscient.
Nombre de jours depuis l'infection: Toujours 29.

Le sol était gelé, mais étrangement, il le réchauffait. Jezabel aurait bien enlacé le sol, il se serait bien endormi aussi. Il n'avait plus rien à faire de ce qui l'entourait, mis à par le réconfortant plancher. Ses membres étaient déconnectés de son cerveau, il ne les sentait qu'à peine. Ils étaient engourdis, il ne voulait pas se lever. Le fait qu'il soit en compagnie de quelqu'un était tout sauf important. Il voulait se fondre dans le carrelage. Horrible maladie. Elle le rendait faible, vulnérable à tout. Lui qui d'habitude serait près à affronter n'importe quoi n'avait même plus la force de ne serait ce que se rendre à ce N'importe quoi. Il avait honte d'être dans cette situation. À la limite s'il était seul chez lui, mais là, la pensée qu'en se moment quelqu'un devait le fixer étrangement s'insinuait dans son crâne et lui hurlait qu'il devait s'arracher au sol; Chose qu'il ne voulait pas faire. Alors qu'il allait se laisser attraper par Morphée, la voix de son cher client retentit, et le tint conscient. Même s'il ne comprenait qu'à moitié ce que cette jolie voix disait, elle avait fait en sorte qu'il ne reparte pas dans sa bulle.

Avec une oreille contre le sol, Bel entendit résonner des pas. Si c'était peut être l'heure de sa pause, alors on venait surement le remplacer, sinon c'était un autre client. Ah, non, sinon il aurait entendu la porte s'ouvrir et se refermer. Peut être aussi qu'il hallucinait tout bonnement. Ça ne le surprendrait même pas au vu de la situation. Jezabel entendit vaguement quelqu'un s'excuser. C'était grave son affaire, si maintenant il avait des halucination auditive, il devait être pas loin d'aller rejoindre le Paradis, si Paradis il y avait. Bel se dit qu'il ne devait vraiment mais alors là, vraiment pas être loin de mourrir. Le voilà qui dramatisait. Dire qu'il allait rejoindre le Seigneur -Méritait il seulement le Paradis?- sans avoir pu toucher ce Ô combien charmant éphèbe. Mais bon, parlons d'hormone plus tard voulez-vous.

Est ce qu'il montait au ciel? Parce que mystérieusement le sol semblait se dérober sous ses pieds. Amen! Le problème était que, en fin de compte, Jeza avait tout faux. Il comprit avec un petit moment de retard et à coup de ''Je te ramène chez moi'' et de ''Je ne suis pas un fou-dangereux'' . Parce que tout le fou ne sont pas dangereux? C'était quelque chose à voir. L'art de s'éloigner d'un sujet par Jezabel Moros. Il ferait surement plein d'argent avec ce livre. Bref, encore une fois, lorsqu'il fut sur le droit chemin de la conscience, Bel put se reconnecter au monde extérieur. Soit, prendre conscience du fait qu'il était en mouvement et qu'il se faisait porter par ce pauvre garçon. Comment il faisait le petit chéri? Parce que Bel n'était certainement pas un poids plume; comme quoi les apparences sont vraiment trompeuses. Se n'est qu'arrivé près d'une ruelle que Jezabel finit par se sentir mal à l'aise. Il était temps! Tu vas te faire réprimander par le Patron Jezabel! Faire perdre un client à la boutique et en plus t'en servir comme moyen de transport...Non mais ça va pas la tête!? Shame on you.


-Ex-Excusez moi! Je... Je crois que je pourrais marcher! Je n'aime pas savoir que je suis en train de vous démolir le dos! En plus, je ne veux surtout pass vous faire perdre votre temps, vous n'avez qu'à me dire ou nous sommes et je rentrerai chez moi vite fait pour me reposer! En plus, 'faut que j'avertisse le Boss sinon je vais me faire taper sur les doigts...

Jezabel se tortilla un peu, histoire de se faire tomber ''accidentellement'', il était trop mal là. Mais l'idée de sa casser la tête encore une fois, mais cette fois ci sur le sol dégoutant de la ruelle ne l'inspirait pas plus que ça. Voilà pourquoi il se calma, ne bougeant plus trop et attendant que ce beau garçon daigne le lâcher. En fait, c'était quoi son nom à beauté fatale? Tout en divaguant pour la X-ième fois dans des délire remplis de jolie petite personne au cooorps de rêve, Bel colla instictivement son nez dans ce siiiii joliiiii couuuu. Kof kof, herm... L'ordeur et le réconfort que le procurait le simple fait d'enfouir son visage à cet endroit était inimaginable. Chaque personne avait une odeur diférente mais étrangement, peut importait la personne, Bel ne pouvait s'empêcher d'aller mettre le nez là. Il avait du rester traumatiser ou quelque chose comme ça à force que sa mère lui enfonce sa tête à cet endroit alors qu'il était bébé. Mais comment se défaire d'un tel confort? Ses cheveux soyeux qui lui chatoillait le visage, ces éffluves qui lui parcourraient le nez. Brrr, il en avait des frissons de la racine des cheveux au bout des pieds. Il aurait été un vampire il n'aurait eu que l'envie de sang en plus. Dans un sens, il comprenait les vampire, hihi. Comment aussi, s'empêcher de morde la où la chair et si tendre et où les gens sont tous siiii sensible -Enfin, côté sensibilité c'était simplement comme ça avec tout les gens avec qui il s'était amusé- ? Parce que oui, il mordait les gens, chuuu. Pas jusqu'au sang pardi, mais juste parce que certaine personne dont il tairrait le nom -Enfin bon, si vous avez de quoi le faire parler...- avaient des envies dans le côté Maso, ou sinon c'était juste parce qu'il en avait envie! On vit aujourd'hui comme l'on ne pourra pas vivre demain, nah!



[Ouiiiin T^T J'ai pris plein de temps pour pondre un truc nul...GOMEN T___T ! En plus tu m'as donné plein d'opportunités pour écrire et c'est tout ce que mon Inspi à pu donner... Une abomination T^T]


Dernière édition par Jezabel Moros le Ven 16 Juil - 23:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hansel Bettany
The "Greed Devil"

avatar

Messages : 61
Inscrit le : 30/05/2010


More 'bout you.
Péché mignon:
More about you:
Devise:
MessageSujet: Re: Comment Vendre son Âme au Diable? Ven 16 Juil - 19:42

Le jeune homme était assez lourd mais j'avais connu des situations bien pire dans ma longue vie. Il semblait que mon esprit se focalisait plus sur la récompense que j'obtiendrais avec se jeune homme qu'à la douleur que son poids engendrait sur mes muscles.
La rue était assez sombre, éclairé par quelques lampadaires par-ci par-là et le silence était de rigueur. Pas un seul bruit de troublais cette ruelle, ainsi je m'amusais à bien faire claquer mes chaussures sur le sol à chaque pas que je faisais, ceci me fit sourire.
Il fallait dire que la situation actuelle était assez drôle, je ne croyais pas au destin mais pour le coup, il semblait qu'une force surnaturel m'avait donné un grand coup de pouce. Cela semblait presque trop facile, mais bon, je n'allais pas m'en plaindre, ainsi je continuais ma marche, toute façon il ne restais plus que deux minutes avant d'arriver à la boutique en espérant qu'Alexander était réveillé pour m'ouvrir la porte car mise à part mon livre en poche et se jeune homme sur le dos, je n'avais rien d'autre.

Soudain, je sentis quelques mouvements provenant du jeune garçon, il semblait qu'il reprenait enfin conscience mais même s'il redevenait lucide, je ne le laisserais aucunement partir. Ainsi, j'attendis patiemment qu'il prenne la parole, car les humains font toujours cela, il n'apprécie par la beauté du silence, leur consciences se sent toujours obliger de parler mais bon à force de temps je m'étais habitué.

-Ex-Excusez moi! Je... Je crois que je pourrais marcher! Je n'aime pas savoir que je suis en train de vous démolir le dos! En plus, je ne veux surtout pass vous faire perdre votre temps, vous n'avez qu'à me dire ou nous sommes et je rentrerai chez moi vite fait pour me reposer! En plus, 'faut que j'avertisse le Boss sinon je vais me faire taper sur les doigts...

J'attendis quelques instant avant de répondre, essayant de formuler une phrase simple, concise qui mettrait en évidence le fait qu'il n'était nullement question que je le pose et le laisse partir, tout en y ajoutant une intonation sympathique et délicates pour ne pas lui faire peur.
Aussitôt après ma petite réflexion, je sentis l'humain poser son visage vers mon épaule et chatouillant mon cou avec son nez. Un frisson me parcourut toute l'échine. Qu'est ce qu'il faisait ? Les réactions humaines étaient vraiment imprévisible mais bon si cela pouvait le calmer, ça ne me dérangeait pas plus que ça.

- Oh ! Vous êtes réveillé... Tant mieux, je commençais à m'inquiéter. Je me disais que ce coup à la tête vous avez achevé. Ainsi je me suis permis de vous amener chez moi, vu que j'habite à côté et qu'on pourrait dire que nous sommes dans le même cercle, je tiens aussi un magasin dans cette rue, un magasin d'antiquaire. Et ne vous inquiétez pas, vous n'êtes pas lourd du tout et il vaut mieux que vous restiez chez moi, se serait stupide d'avoir fait tout ce chemin en vous portant et que vous repartiez toute suite. En plus je suppose que vous êtes seul chez vous alors il vaut mieux que cette nuit, vu votre état que vous soyez entourait, on ne sait jamais ce qui peut arriver.

Il semblait que mon discours avez portait ses fruits. Le bellâtre avait arrêté de gesticuler et semblait s'être calmé.

- Mon nom est Hansel... mais mes amis m'appelle Daz.

Je m'étais rappeler à temps que je n'avais pas encore eu l'occasion de me présenter à cet adonis. En effet, les humains attachaient une grande importance au nom des personnes et cela semblait les rassurer de le connaître.

Je repris mes esprits et vit au loin ma boutique, nous étions presque arrivé. Il n'étais pas trop tôt même si cela en valait la peine, je n'aimais pas l'idée de passer pour un esclave portant un humain sur son dos. Se serait vraiment une honte si quelqu'un me voyait et j'espérais qu'Alexander ne ferait aucune remarque à ce sujet lors de notre arrivé.

- Nous sommes arrivés...

Je me mis à toquer à la porte et pendant que nous attendions qu'Alexander arrive, je le fis délicatement descendre de mon dos tout en le tenant encore pour ne pas qu'il tombe.

[Moi j'aime bien ce que t'a écrit !! par contre j'ai repondu à la va vite donc si il y a des trucs à changer je le ferais et pour les fautes d'ortho je m'en occuperais plus tard ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Moros
I'm a SexShoper with a Fatal Destiny.

avatar

Messages : 70
Inscrit le : 17/06/2010
Age : 22


More 'bout you.
Péché mignon: Toi ♥
More about you:
Devise:
MessageSujet: Re: Comment Vendre son Âme au Diable? Dim 1 Aoû - 8:33

Hum, il en fallait plus que ça à Jezabel pour se retrouver raide mort. Quoique, ce qui lui était arrivé aurait très bien pu l'achever, comme qu'il disait Hansel. Il aurait pu très mal tomber, se fracturer le crânes et accomplir son Destin avec tout son lot de «Bla, bla, bla». Il fallait vraiment qu'il arrête de penser au «Si», ça lui pourrissait la vie! Il devait simplement remercier Hansel -Et surtout le Ciel- de ne pas encore être décédé et d'être bien parmis les mortels. Enfin, qui sait s'il lui restait encore du temps de ce côté là... Oh? Alors si on écoutait bien Hansel, il s'était inquiêté pour lui? Trop craquant. Ahlala, c'est fou comment Jezabel peu changer d'expression si rapidement. Enfin, expression... Plutot, personnalité. Tantot gentil et légèrement gêné avec un brin de paranoïaque, tantot dans le genre pervers, blagueur et avec son attitude de «Je m'en foutisme». Sauf que là, y'a un Bug, erreur dans le programme. Il l'avait ramener chez lui? Hoho, et c'était lui le pervers?

Et voilà, maintenant il essayait de lui faire comprendre qu'il ne l'avait certainement pas porté pour rien et qu'il allait devoir rester avec lui un moment. Bon bah, tant qu'à faire. S'il avait l'oportunité d'avoir quelqu'un d'aussi mignon que Hansel, justement, qui s'occuperait de lui, il n'allait certainement pas dire «Ah bah tu vois, ça m'intéresse franchement pas.» pour ensuite se barrer. Bien sur que non. Quoi!? En plus, il lui proposait de passer la nuit avec lui? Ce n'était peut être pas exactement dit de cette façon mais l'esprit un brin pervers de Bel fit tout de suite la liaison. Virent ensuite le temps des présentations, tient, il les avait oublié celles là! Alors comme ça, enfin, il pouvait mettre un noir sur cette créature au cheveux ébènes qui le portait. Hansel, alias Daz. Mais ça c'était réservé aux amis, lui il était quoi? «Vendeur d'Objet Sexuel récement rencontré et qui va servir de patient comme à l'Hosto»? Wouha, mais quel titre il avait! Jeza devait quand même mettre une ou deux chose au clair.

Sauf qu'avant qu'il ai pu dire quoique se soit, Hansel clâma qu'ils étaient -enfin- arrivé. Il frappa à la porte et Bel se dit qu'il aurait pu le faire descendre avant, histoire de ne pas encore plus s'encombrer. Il le fit descendre, évidemment, mais le retint quelque peu contre lui, mais c'est qu'il était prévenant son «hôte». Voyant là l'occasion de se présenter avant même d'entrer à l'intérieur, Jezabel en profita.


-Enchanté Hansel... Mais... Dis moi -Ça te dérange pas que je te tutois...Si?- enfin, comment tu veux que j't'appelle? Dans tout les cas, moi je m'appelle Jezabel et mes amis m'appellent comme ça leur chante; Jeza, Bel... Peu importe.

Avec un soupscon de sourire, il aurait bien tout finaliser avec un joli petit clin d'oeil mais il n'allait pas trop s'en permettre, surtout qu'Hansel pouvait à tout moment le jeter dehors, bien qu'ils soient encore à l'extérieur. Une lumière se fit lentement dans le cerveau de Bel. S'ils n'étaient toujours pas entré et qu'Hansel avait cogné à la porte, ça voulait dire qu'il y avait quelqu'un d'autre? Ah merde... Pourquoi «Ah merde» au juste? Parce qu'il aurait possiblement voulu profiter d'Hansel?... Je dis ça, je dis rien. Mais il fallait dire qu'Hansel à côté de Bel, si on ne jetait qu'on coup d'oeil, ne faisait pas trop dominant.*** Anyway, ce n'était qu'un simple coup d'oeil, qui saurait dire qu'Hansel n'était pas un dominant pur et dur et que Jezabel pourrait possiblement s'en mordre les doigts? Qui pourrait dire si simplement ils allaient faire quelque chose!? Ils étaient encore à l'extérieur et voila qu'il y avait tout une masse de divagation autour du même sujet de pervers! Inacceptable. Jezabel colla son dos au câdre de porte et soupira un bon coup, histoire de faire partir toute ces horribles idées de son cerveau si... Nous ne dirons pas «Pur»... Hum... De son cerveau tout court.

-Alors comme ça, tu tiens une boutique d'Antiquaire? Ça doit être assez distrayant non? Touts ces objets... Après faut pas se demander ce que je faisais dans un Sex-Shop, j'adore les endroit ou il y a toutes sortes de choses... Le sourire de Jezabel se fit un peu trop pervers. Alors, et toi? Tu as dis que la curiosité t'avais amené à mon lieu de travail. Pour vouloir regarder ce genre de choses, tu dois avoir une petite amie sur qui tu pourrais possiblement utiliser ce genre de choses, non? Hum..... Excuse moi. C'est un peu trop personnel et déplacé comme question, tu ne crois pas? Dis donc, je parle beaucoup pour quelqu'un qui vient de tomber dans les vappes, une vraie machine...

Hihi, il n'avait pas éffleuré la possibilité qu'Hansel soit de l'autre bord, ça ne rendait la chose que plus intéressante.

OH SEIGNEUR! Bel se serait ré-assomé lui même. Mais qu'est ce qu'il lui avait prit!? Dire ça... Il se ferait virer une bonne centaine de fois, combien de fois avait il entendu qu'il ne devait pas poser de questions personnelles à ses clients, ça pourrait les gêner et... Fuck off.

Il avait parlé, c'était trop tard.





***Euh, désolé si j'ai tout faut, je me suis fié à l'Avatar, si ça dérange vraiment je peu changer~

[Encore une fois désolé si c'est pas trop de qualité mais ces temps si pour répondre plus vite à mes RPs en cours je ne dois pas dormir la nuit et en plus seulement quand je suis chez moi (Chose rare, je suis tout le temps ailleurs) Bref au plaisir de voir une réponse *0*]


Dernière édition par Jezabel Moros le Dim 1 Aoû - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hansel Bettany
The "Greed Devil"

avatar

Messages : 61
Inscrit le : 30/05/2010


More 'bout you.
Péché mignon:
More about you:
Devise:
MessageSujet: Re: Comment Vendre son Âme au Diable? Dim 1 Aoû - 20:39

L'inconnue du Sex-Shop semblait avoir retrouvé un peu de sa force, vu qu'il réussissait à tenir sur ses deux jambes. Je l'observais avec grande discrétion, faisons semblant de regarder la porte vitrée de la boutique alors que je l'examinais du coin de l'oeil.
Cela faisait déjà un petit moment que je n'avais pas parlé à un humain, du moins quand je dis ça, je veux dire plus de quatre mots. Mais il semblait que je n'avais pas perdu la main après toute ces années, le jeune homme était toujours là et nous allions rentrer chez moi. Que vouloir de plus ?

-Enchanté Hansel... Mais... Dis moi -Ça te dérange pas que je te tutois...Si?- enfin, comment tu veux que j't'appelle? Dans tout les cas, moi je m'appelle Jezabel et mes amis m'appellent comme ça leur chante; Jeza, Bel... Peu importe.

Apparemment j'avais très bien agi en me présentant, c'est fou comme les humains attachent une grande importance à un prénom mais bon, au final c'était une règle de bienséance que j'appréciais car on pouvait beaucoup apprendre sur les humains rien qu'en connaissant leur prénom.
Ainsi, mon bellâtre se prénommait Jezabel. Un nom pour le moins original et curieux à la fois. J'avais lu l'histoire de Jezabel, reine d'Israël, qui avait détourné son mari du vrai dieu. Je ne me rappelais plus exactement de l'histoire dans tout ses détails mais je me rappelais qu'elle avait finit dévorer par des chiens, se passage m'avait marqué semble-t-il. En tout cas, portait un tel prénom annoncé un destin funeste...

- Il n'y a aucun problème, tu peux me tutoyer, en plus il semble que nous n'avons pas beaucoup d'écart au niveau de l'âge. Je le regardais fixement dans les yeux tout en esquissant un léger rictus, histoire de ne pas afficher toujours la même inexpression sur mon visage.
- Mais si cela ne te dérange pas, je préférerais t'appeler juste Bel.

Bel, en effet cela lui allait beaucoup mieux, vu sa beauté et son teint pâle comme la neige. Je détournais la tête et regarda la vitre de plus près mettant mes mains de part et d'autre de mon visage essayant de percer la noirceur qui régnait dans le magasin; Apparemment Alexander prenait tout son temps pour venir ouvrir la porte.
Je me remis à ma place et passa ma main sur ma nuque qui était douloureuse.
Qu'est ce qui prenait de faire ça ? D'habitude les humains font se geste lorsqu'il sont stressé, gêné ou fatigué ? Pourtant je n'étais aucunement fatigué et qu'est ce qui prenait de vouloir l'appeler Bel au lieu de Jezabel... Pfff, Il semblait que l'influence terrestre m'avait atteint plus que je ne le pensais. Je fermais les yeux quelques secondes, histoire de remettre mes idées en place.
Je suis un démon - Je suis à la recherche d'un pacte - Les humains ne sont que des objets - Je ne dois nullement m'impliquer - Je fais ce que j'ai à faire et je ne m'occupe que de moi-même.
J'ouvris les yeux et je dirigea mon regard vers Bel et au moment où j'allais parler, il prit la parole.

-Alors comme ça, tu tiens une boutique d'Antiquaire? Ça doit être assez distrayant non? Touts ces objets... Après faut pas se demander ce que je faisais dans un Sex-Shop, j'adore les endroit ou il y a toutes sortes de choses... Alors, et toi? Tu as dis que la curiosité t'avais amené à mon lieu de travail. Pour vouloir regarder ce genre de choses, tu dois avoir une petite amie sur qui tu pourrais possiblement utiliser ce genre de choses, non? Hum..... Excuse moi. C'est un peu trop personnel et déplacé comme question, tu ne crois pas? Dis donc, je parle beaucoup pour quelqu'un qui vient de tomber dans les vappes, une vraie machine...

Il semblait que se Bel était d'une nature curieuse. J'étais assez déstabiliser par tant de question et je ne savais pas trop quoi répondre. Il fallait croire que se jeune homme m'avait fait perdre le fil de ma pensée. Je réfléchis un instant avant de répondre, me demandant si je devais lui mentir ou lui dire une part de vérité sans trop rentrer dans les détails. Mon choix était fait...

- En effet, c'est ma boutique d'antiquaire mais nous sommes essentiellement spécialisé dans les livres ancien, donc sa ressemble plus à une bibliothèque qu'autre chose... Et justement la personne qui doit nous ouvrir est mon assistant Alexander.

Je mis mes mains dans les poches tout en me posant dos à la vitre de la boutique, toujours les yeux rivaient sur Bel.

- Je vois que tu es curieux... Ce n'est pas grave et je comprends parfaitement que tu veuilles en savoir plus sur un parfait inconnu surtout dans les circonstances actuelles.
Donc ainsi pour répondre à tes questions, je suis rentré dans le magasin par simple curiosité, c'est la première fois que j'entre dans se genre d'établissement et non je n'ai pas de petite amie et je pense que je n'en aurais jamais...

Sur ces derniers mots, j'entendis du bruit provenir de l'intérieur de la boutique. Alexander avait mit le temps tout de même. Ainsi, je vis le store de la porte monter et j'entendis le verrou s'ouvrir.

- Tu as mit le temps... Mais bon... Vu que je ne suis pas seul on verra cela plus tard, tu peux retourner te coucher.

- Oui Monsieur... Alexander se dirigea vers sa chambre et se retourna pour me demander quelque chose.
- A quel heure devons nous ouvrir demain ?
- hum... J'ai besoin de la boutique toute la journée, donc elle restera fermé.
- Bonne nuit à vous
Je me tournais vers Bel et d'un geste simple de la main, je l'invita à entrer.

- Je t'en pris entre, tu as juste à me suivre. Mon appartement est à l'étage.


[Voila la réponse, c'est pas grand chose mais en ce moment c'est une semaine chargé ^^et il n'y a pas de souci, on va dire que mon perso n'est pas très dominant mais il veut jouer le K-id^^ mais chuttt c'est un secret ;-)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment Vendre son Âme au Diable?

Revenir en haut Aller en bas

Comment Vendre son Âme au Diable?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crimson Butterfly :: No place like London :: Les habitations :: Hansel's flat-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Musique | Instruments de musique