~ Forum YAOI ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Go to the job~ [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Aisling Butler
Oui Maitre...

avatar

Messages : 52
Inscrit le : 30/05/2010
Age : 25
Localisation : Chut! Les hommes en blanc vont venir sinon...


More 'bout you.
Péché mignon: Les sucretries.
More about you:
Devise:
MessageSujet: Go to the job~ [Libre] Ven 11 Juin - 23:28

[ Niark! Niark! Je l'avais promis à Norman, je l'ai fait!! J'ai posté! Ha Ha! UxU *trop fière d'elle.* Nan mais, vous pouvez répondre, les gens hein >x< Je ne mors pas! mdr]

Comme tous les matins, Aisling se rendaient à son travail. Après s'être levé difficilement, il avait déjeuné en vitesse et en silence pour ne pas réveiller Henrik. Puis le jeune Bulter était sorti. Une fois la porte d'entrée franchie, il avait mis ses écouteurs et sa capuche pour ne pas entendre et être vu par les autres. Il n'aimait pas avoir à sortir de chez lui mais, il n'avait pas le choix et le savait. Il était hors de question qu'Henrik prenne soin de lui, maintenant, il était bien assez grand pour se débrouiller seul !

Le quartier qu'il habitait n'était pas un quartier très fréquentable. Il arrivait qu'Aisling soit réveillé par des cris de femmes en pleine nuit ! Depuis qu'il s'était installé ici, il n'avait plus qu'une hâte, soit rentrer et s'enfermer à double tour dans son appartement, soit partir loin, très loin de ce quartier dangereux. Il avait arrêté de compter le nombreux de fois où des jeunes étaient venus l'emmerder, tellement que maintenant, il est étonné quand il ne fait pas embêter lors de son passage ! Et heureusement ce matin-là était un de ses rares matins où personne n'était dehors. Laissant au jeune homme le champ libre pour passer.

Aisling arpenta, ensuite, les rues en silence, chuchotant parfois les paroles de ses cantines pour enfants qui tournaient en boucle dans ses oreilles. Celles-ci lui permettaient de combler cette enfance qu'il n'avait pas eu. Il avait grandi en compagnie de son père et ignoré par sa mère, donc le jeune Aisling avait reçu une éducation très masculine. Il ne s'en était jamais plain mais, la douceur d'une mère lui manquait beaucoup.

Aisling perdu et enfermé dans son monde, marchait d'un pas rapide et hésitant. Il tourna à un carrefour et arriva dans ce qui pouvait être considéré comme la rue principale. Là, se trouvait pleins de petits magasins connu où non, tout plus différent les uns que les autres. Il était à peine sept heures du matin et les commerçants commençaient juste à s'ouvrir les uns après les autres. Aisling aimait ce moment de la journée, c'était le seul où il était quasiment sûr de ne croiser personne.

Un passant devant une des nombreuses ruelles, Aisling fut interpellé par ce qui semblait être une tache noir. Le petit blond se figea en regardant vers celle-là. Puis il enleva un de ses écouteurs et entra dans la ruelle. En se rapprochant, le jeune Bulter se rendit vite compte que ce n'était pas qu'une tache mais, quelque chose qui était allongée. Il continua à se rapprocher jusqu'à se retrouver juste au-dessus et comprit enfin que c'était un chiot blessé. Son coeur fit alors un tour sur lui mère et Aisling s'accroupit-en touchant le ventre du chiot pour voir-ci celui-ci était vivant, et heureusement, c'était le cas.

Le jeune blond soupira de soulagement. Le chiot était faible, il le regardait avec ses grands yeux tout mignons et Aisling ne put s’empêcher d’en être attendri et touché. Il sortit alors de sa poche quelques confiseries pour animaux. Travaillant dans un chenil, donc côtoyant sans arrêt des animaux et en particulier des chiens, Aisling avait toujours avec lui quelques gâteries pour chiens. Il en donna une au chiot, qu’il mangea sans hésitation, se relevant légèrement. Aisling posa alors ses mains sur lui pour le retenir.

-Non, ne te lève pas, tu es encore trop fatigué.

Il lui fit ensuite un grand sourire, un si rare qui ne s'affichait que rarement sur son visage. Quand ses yeux se posèrent sur un collier présent autour du cou du chiot.

-Oh, mais tu t’es perdu !

Il attrapa alors la médaille où on pouvait lire : « Kimo 3 Rue XXX Londre »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Moros
I'm a SexShoper with a Fatal Destiny.

avatar

Messages : 70
Inscrit le : 17/06/2010
Age : 22


More 'bout you.
Péché mignon: Toi ♥
More about you:
Devise:
MessageSujet: Re: Go to the job~ [Libre] Sam 19 Juin - 6:45

Narrateur: Omniscient
Nombre de jours depuis l'infection: 21.



La nuit avait été longue. Très longue pour Jezabel. Quand il il n'avait pas soif et qu'il reussissait à s'endormir, il faisait des cauchemard. Se n'était vraiment pas sa nuit. Il avait la gorge sèche et était pris de grosse migraine pendant la nuit. Le jour ça allait un peu mieux, sa tête ne lui lancait pas des éclairs. Donc, la nuit avait été longue. Qu'elle ne fut pas la joie de Jezabel lorsque le soleil pointa le bout de son nez. Il aurait pu aller se promener en pleine nuit, mais il n'y avait rien à faire. S'il était aller boire un coup, il n'aurait pas donné cher de sa peau. Déjà qu'il avait du mal à la traîner.

Aujourd'hui, même avec sa fatigue, il pourrait aller vagabonder en pleine ville puisque c'était sa journée de congé. Très tôt, dans les environs de 7 heure, parce que oui 7 heure c'est extrêmement tôt pour Jezabel, ce dernier s'habilla en vitesse, ramassant la première chose propre qu'il vit comme vêtements, à savoir une chemise bleue foncée dans lequel il flottait avec des pantalons moulants noirs. Il avait faillit renoncer à enfiler ce pantalon. Le matin, ses jambes collaient dans ses vêtements et il devait passer 15 minutes rien que pour les monter assez hauts, alors imaginer la mission suicide avec des patalons qui collent expressément à la peau. Comment se compliquer la vie.

N'ayant point de voiture et détestant par dessus tout les trnasports en communs puisqu'il y avait toujours un bébé qui pleurait, une grosse dame qui vous écrasait, une pousette qui prenait tout l'espace ou une vache qui mange de la gomme en écoutant la musique assez fort pour qu'on l'entende en Alaska. Bien qu'il fut 7 heure et qu'a cette heure, les bus ne sont pas si plein -Ça dépend tout de même du jour de la Semaine- Jezabel préférait prendre son temps et marcher. Respirer l'air fraichement polluée et écouter la douce musique que faisait le début de traffic. Oh, comme c'était bien de vivre dans un Pays Dévellopé et surtout Pollué. Par moment il regrettait son Canada qui n'était pas trop dégradé. Enfin, de par chez lui tout était bien, on sait très bien que chaque pays à son vice caché.

Entre la douleur et la fatigue, il y avait la faim. La faim qui fit faire à son ventre un grognement digne d'un ours affamé. Tant qu'a aller se promener dans le centre ville, pourquoi ne pas arrêter manger quelque part? Il se rappellait vaguement avoir vu un petit Restaurant près d'un centre commercial, lui qui n'était pas contre la nouveauté, il allait être servit là bas! Il avait envie de manger des oeufs...Du pain et Oh... des fruits. Frais, juteux, qui reussiraient à arranger son problème de gorge. Vous savez quand vous voulez quelque chose, et que vous savez que ça vos enlèvera un poids? Si oui, c'était ce que ressentait Jezabel. Sinon, tant pis pour vous, quand vous comprendrez eh bien... Vous aurez compris!

Jezabel marcha au grand pas, s'amusant à ne pas toucher les lignes entre les carré de ciment des rues, un jeu auquel il jouait avec sa mère lorsqu'ils sortaient le chien ou qu'ils allaient tout simplement se promener. Il tomba sur une lumière rouge, sautilla sur place jusqu'à ce qu'elle tombe verte. Il fallait qu'il bouge pour rester éveiller! Peu être qu'une ou deux baffes le reveilleraient aussi... Au coins de la rue suivante, il y avait un Deppaneur, Jezabel s'y egouffra et en ressorti avec une canette de ces horribles boissons énergisantes, mauvaise pour la santé. Même si ça le rendait encore plus malade, il fallait qu'il en boive, sinon il serait capable de tomber dans les vappes, de sa faire encore une fois frapper par une auto ou... Blablabla. On est Moros ou on ne l'est pas.

À peine eu-t-il pris une gorgée que son cerveau s'alluma un peu plus. Sa gorge n'appréciait pas beaucoup mais qu'importait. Il passa près d'une ruelle, se tourna pour voir si une automobile arrivait mais tout ce qu'il y avait, c'était un garçon accroupi près d'une boule de poils étendue de tout son long par terre. Jezabel, toujours sa boisson à la main, entra dans la ruelle et s'approcha avec un grand sourire, vive la caféïne.


-Ooooh, le joli chien! Il est à toi? Quand j'étais jeune, j'en avais un, il était plus gros par contre...Mmnh...Oh? Est ce qu'il va bien? Il n'a pas l'air de bonne humeur.

L'art de parler seul et l'art de parler pour rien. Mais c'est que cet inconnu devait s'en moquer éperdument du fait qu'il est eu un chien. Mais que diable, il parlait à quelqu'un qu'il ne connaissait pas? Maman serait déçu de toi Jezabel, vilain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisling Butler
Oui Maitre...

avatar

Messages : 52
Inscrit le : 30/05/2010
Age : 25
Localisation : Chut! Les hommes en blanc vont venir sinon...


More 'bout you.
Péché mignon: Les sucretries.
More about you:
Devise:
MessageSujet: Re: Go to the job~ [Libre] Sam 19 Juin - 11:26

Aisling regardait le chiot un grand sourire aux lèvres et bizarrement il avait l’impression que celui-ci le lui renvoyait ce qui le faisait encore plus sourire. Complètement concentré sur le petit chien, le jeune homme ne remarqua pas que quelqu’un c’était approché de lui et quand une voix, douce mais inconnu, retentit alors, Aisling se figea et se retourna doucement. Ses yeux se posèrent sur un beau jeune homme comme on en croise si peu. Malgré son air mal réveillé, il avait tout pour plaire !

Ne pas se fier aux apparences ! Les gens qui s'occupaient de lui à l'orphelinat le lui avaient toujours répété. Surtout qu'il était plutôt tôt et qu'ils se trouvaient dans une petite rue à l'abri des regards et puis, ce n'était pas Aisling et ses petits bras mous qui allaient pouvoir rejeter ce grand jeune homme baraqué ! Le jeune Butler resta alors quelques secondes à regarder l'inconnu. Il était en plein conflit intérieur. Lui répond t-il ou pas ? Où alors devrait-il partir en courant ? Oui mais le chiot alors ? Aaaaah ! Voilà, Aisling ne sait plus du tout quoi faire et qui écouter, son coeur ou sa raison ?

Le jeune homme baissa alors la tête et se décida enfin à répondre d'une petite voix toute timide. Son coeur qui battait la chamade avait prit le dessus, encore une fois cela montrait le côté faible d'Aisling, mais bon on ne change pas ce qu'on est...

-Non... Ce n'est pas mon chien, je l'ai trouvé là... Tout malade...

Aisling retourna alors sa tête vers le chiot. Son visage souriant c'était alors transformé en un visage triste. Il resserra alors ses jambes contre son torse et les entoura de ses bras avant de poser sa tête sur ses genoux.

-Son maitre ou sa maitresse doivent être triste de l'avoir perdu... En plus il a une médaille donc ça veut dire qu'il appartient à quelqu'un...

Aisling soupira tristement avant qu'une idée lui traverse l'esprit. Il se releva brutalement, faisant sursauter le chien, et se retourna vers l'inconnu un petit sourire timide aux lèvres.

-Euh... Messieur ? Vous n'êtes pas méchant hein ? Vous voulez bien m'aider à retrouver son maitre ou sa maitresse ?

Aisling le regarda alors un peu hésitant. Il savait que ce n'était pas une bonne idée, du moins pas pour lui... Si Henrik le voyait se balader avec un autre jeune homme que lui, il ne donnerait pas chère de sa peau et de celle de l'inconnu! Mais le pauvre petit chiot lui faisait tellement de peine, il ne pouvait pas, en tant qu'ami des animaux, le laisser comme ça ! Et puis ce n'est pas en lui demandant s'il est méchant ou pas qui allait arranger les choses. Décidément, Aisling faisait tout pour mettre en colère son maitre... Même si cela est involontaire.

Le jeune Butler tendit timidement sa main vers l'inconnu. Il était peut-être un peu méfiant mais, il n'oubliait pas pour autant d'être polie.

-Je m'appelle Aisling Butler... Et Vous ?

Au moins s'il connait son nom, se sera moins un inconnu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Moros
I'm a SexShoper with a Fatal Destiny.

avatar

Messages : 70
Inscrit le : 17/06/2010
Age : 22


More 'bout you.
Péché mignon: Toi ♥
More about you:
Devise:
MessageSujet: Re: Go to the job~ [Libre] Lun 21 Juin - 8:29

Oooh, mais quel âge pouvait il bien avoir, ce garçon? À sa manière de parler, il ne lui donnait pas plus de... disons 17 ans. C'était le gros maximum. Il était mignon, mais alors là completement. Peut être pas dans le genre «Oh il est mignon, je le jete dans mon lit» mais plutôt le genre de mignon qui caractérise uun petit animal ou quelque chose de...Mignon quoi. Il avait l'air vraiment affecté par le sort de cet animal. En espérant que se ne soit pas un membre actif de Green Peace, il allait s'en prendre plein la gueule. Le mal est partout mes enfants, partout, et surtout au yeux de Jezabel. Jezabel qui ne put que faire un faible sourire, désolé. Il ne savait pas quoi lui dire à ce jeune homme. Côté Empathie il n'était pas le meilleur. Les choses inutiles n'étaient pas trop son fort. Parce que pour lui, s'occuper d'un chien qui n'est pas le sien n'est pas la première chose sur sa liste de chose à faire. Mais est ce que c'était simplement sur ses choses à faire? Absolument pas. Alors pourquoi s'était il aventuré dans cet endroit. Il aurait du aller directement manger, sans s'arrêter.

Tout comme l'animal apparement, Jezabel ne s'était pas attendu à un mouvement aussi brusque de la part du garçon et avait sursauté. Il le regarda avec de grand yeux intérogateur et surpris. C'est alors qu'il lui demanda s'il était méchant. Ce qui le fit rire un peu. Il était méchant quand il le voulait et parfois quand il ne le voulait pas, mais il n'avait rien à craindre, tant qu'il ne l'énervait pas trop. Mais quand bien même, la pire chose qu'il pouvait lui faire, c'était de lui crier après, il n'était pas assez en forme pour frapper quelque et puis, il n'allait certainement pas le frapper lui. À la limite s'il était plus grand et s'il était plus constitué. S'il y avait un gros coup de vent il serait surement capable de s'envoler. Vers l'infini et plus loin encore!

Jezabel prit une gorgée et regretta aussitôt, s'éttoufant avec à la deuxième demandede sa rencontre. Lui? L'aider à trouver le proriétaire de ce chien? C'était surement une caméra cachée. Il avait la tête de quelqu'un qui n'a que ça a faire? Le pire, c'était surement qu'i ne pouvait pas le lui refuser, même dans son état déplorable. Il était cerné comme s'il s'était appliqué plusieurs couches de maquillage foncé, ses yeux étaient presque aussi rouge que s'il avait fumé et ils fermaient à moitié tout seul. L'état du chien était plus important que le sien? Oui, surement. Jezabel analysa la main qui se tendait à lui et lanca un autre regard intérogatif au détenteur de la dites main. Il était sur Slow Motion ce matin, il ne fallait pas lui en vouloir. Au bout d'un moment et après qu'Aisling se soit présenté Bel compris ce que signifiait cette main qui tenait dans le vide.

Il tendit les doigts, les faisant craquer et prit tout doucement sa main dans la sienne. Jezabel ressentait toujours cette décharge électrique quand il touchait quelqu'un. il y avait toujours quelque chose d'étrange dans les contacts. Comme s'il ne s'y attendait pas, mais en sâchant très bien qu'il y aurait colision. Il serra sa main sans y mettre de force et la relâcha rapidement pour prendre une grande gorgée de boisson énergisante. Il sourit le plus qu'il pouvait et donna un coup de tête dans le vide.


-Jezabel Moros, enchancé... «Enchanté» je veux dire! Excuse moi je suis pas totalement là ce matin!

À ça, c'était clair. Il jeta un regard à la bestiole et soupira un bon coup et se reconcentra sur son confrère humain. Jeza ferma les yeux un moment en espérant que lorsqu'il les réouvrirait, ses yeux n'auraient plus envie de laisser tomber ses paupières dessus comme une rideau après une pièce de théâtre. Mais malheureusement il n'y eut pas de résultat concluent.

-Si tu veux que je t'aide à trouver à qui appartient ce chien, il faudrait peut être commencer les «Recherches» non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisling Butler
Oui Maitre...

avatar

Messages : 52
Inscrit le : 30/05/2010
Age : 25
Localisation : Chut! Les hommes en blanc vont venir sinon...


More 'bout you.
Péché mignon: Les sucretries.
More about you:
Devise:
MessageSujet: Re: Go to the job~ [Libre] Lun 21 Juin - 14:35

[HRP: J'étais pas très inspiré, désolée -x-]

Jezabel Moros… Jezabel Moros… Jezabel Moros… Non. Aisling avait beau chercher, ce prénom si original ne lui disait rien. Le jeune homme hocha alors les épaules et lança un petit sourire timide à son interlocuteur. Dès que leurs mains furent un contact, Aisling sursauta légèrement. Il n’avait pas pour habitude de parler ou même de toucher un inconnu, qui n’était plus tellement inconnu maintenant puisqu’il connaissait son nom. Même s’il faut bien avouer que la définition d’inconnu n’est pas tellement claire, normalement, c’est une personne que l’on ne connait pas, ok… Mais on ne connait jamais parfaitement quelqu’un. Donc, même les personnes qui nous sont les plus proches sont des inconnus ? Il y a de quoi ne plus rien y comprendre…

Dès qu'Aisling sorti de ses pensées philosophiques, Jezabel accepta de l'aider. Son petit sourire s'étira un peu plus et il se retourna brutalement vers l'animal couché. Il se baisa ensuite à son niveau avant de le prendre dans ses bras et de se relever vers Jezabel. Techniquement, Aisling n'avait pas énormément besoin d'aide. Etant née et n'habitant que Londres depuis toujours, le jeune Butler connaissait parfaitement les rues de cette capital. Mais, cela est toujours plus agréable d'être deux et puis Jezabel étant plutôt grand et musclé, Aisling savait qu'au moins, il ne se fera pas embêter. Il se sentait en sécurité à côté de lui.

En le prenant dans ses bras, Aisling sera un peu le chiot contre lui. Celui-ci poussa un léger couinement et Aisling se retourna. Le chiot semblait encore plus mal au point que quand il l'a découvert. Il devrait peut-être passer à son boulot le faire ausculter... Oh mince ! Son travail ! Aisling l'avait complètement oublié.

«-On devrait peut-être d'abord passer par mon travail... Après, on ira à l'adresse de sa médaille. »

Le jeune garçon regarda alors Jezabel. Il commença à essayer de lui montrer la médaille en question qu'il se trouvait sur le chien mais, dès qu'il vu son air endormi. Aisling se stoppa dans son mouvement, soudainement gêné de sa demande. Le chiot était passé avant les êtres humains. Aisling se sentit cruelle, Jezabel était fatigué et cela se voyait, pourtant il ne s'en était même pas rendu compte jusqu'à maintenant ! Le jeune Butler baissa alors doucement sa tête et fit un petit pas de recul.


« -Désolé… Je ne veux pas que vous vous forcez à m’aider… Après tout, je peux me débrouiller seul. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Moros
I'm a SexShoper with a Fatal Destiny.

avatar

Messages : 70
Inscrit le : 17/06/2010
Age : 22


More 'bout you.
Péché mignon: Toi ♥
More about you:
Devise:
MessageSujet: Re: Go to the job~ [Libre] Sam 10 Juil - 0:23

Si Jezabel ne savait pas se comporter un tant soit peu en public, il se serait frappé la tête contre un mur. Sa journée venait de tomber misérablement à l'eau. Jeza ne prendrait surement pas la peine d'aller manger après ça. Il l'aiderait et ensuite, il rentrerait illico à la maison, histoire de dormir un bon coup, c'était clair que de se promener en ville trop longtemps l'acheverait. Sa bouche se colla au rebors de la canette mais, horreur, il n'y avait plus de cet horrible jus qui fait courrir votre cerveau. Normalement il l'aurait jeté n'importe où, mais comme il était avec Aisling et qu'il ne voulait pas passer pour un mal propre -Encore moins s'il était VRAIMENT un membre de Green Peace- Bel repéra vite fait une benne à ordure. En sortant de la ruelle il la lancerait dedans, vite fait bien fait. Oh? En plus de devoir explorer la ville ils devaient faire un détour? L'idée de prétexter un empêchement clignotait en rouge éclatant dans sa tête. Sauf que Jezabel ne se l'aurait pas pardonné, il n'allait pas laisser ce pauvre gamin partir à la recherche d'une maison tout seul! Il avait beau être tôt, qui ne savait pas à quel point il y avait de malade à Londres. Il grogna un peu en signe d'acceptation et prit une énorme gorgée d'air. Il la sentit entrer dans son corps jusqu'à ses poumons pour les gonfler. Depuis cette maladie il avait beaucoup plus conscience de son corps. C'était en partie parce que chacune d'elle, quoi qu'il fasse, le faisait souffrir.

-Désolé… Je ne veux pas que vous vous forcez à m’aider… Après tout, je peux me débrouiller seul.

Jezabel se sentit stupide, parce qu'il ne pouvait pas se résoudre à le laisser tout seul. Il se sentait obligé d'aller avec lui. Il ne lui dirait pas par contre, histoire qu'Aisling ne se sente pas encore plus mal. Bel haussa les épaules en soupirant. Il devait sauter sur l'occasion, son corps le lui criait. Mais non, pas moyen. Il lui fit un sourire qui se voulait le plus sympathique possible, il n'allait pas prendre un air bête pour lui répondre non plus, il verrait aussitôt qu'il lui mentait. Ah oui, parce qu'il ne contait pas se désister, il avait dit qu'il l'aiderait, il le ferait, quitte à tomber dans les pommes. Jezabel eut un flash; et si justement il tombait dans les pommes, qu'est ce que ferait Aisling? Il n'était pas assez fort pour le soulever si quelque chose lui arrivait! En plus, il n'avait pas envie d'aller à l'Hosto! Erf, Jezabel pria silencieusement pour qu'aucun malheur de lui arrive d'ici la fin de la journée.

-Ne t'excuse pas. Ça me fait plaisir au contraire de t'aider! Jezabel marqua une pause et se dit que c'était maaaaal de mentiiir! Je ne vais certainement pas te laisser vagabonder tout seul, surtout pas avec un animal mal en point dans les bras. T'imagine si tu te perdais? Tu ferais quoi de cette pauvre bête? Et pense à s'il t'arrivait quelque chose?

Papa Pouleuuuhhh! Owi Owi, prend soins de luiii. Jezabel se donna une ÉNORME giffle à ces pensées. À croire qu'une adepte de Yaoi venait squatter sa tête! Pensées Impures, Pensées Impures! Il secouait présentement sa Conscience comme si c'était un prunier (Quand l'autatrice y mets une touche de folie...). Au comble de l'horreur, les joues de Bel prirent une petite teinte rosée, tout de même visible puisqu'elle était parfaitement assortie au Rouge de ses yeux -Vive le manque de sommeil!- et à celui de ses cheveux. Si Aisling lui faisait une remarque là dessus, il ne pourrait pas dire qu'il avait un coup de chaud, puisque l'air était plus ou moins fraîche. Ahllalla!

-Et puis, si tu te sent vraiment mal à l'idée de me demander de t'aider, tu n'as qu'à venir manger avec moi après, on sera quitte ♥

L'idée de manger lui parru tout de suite plus intéressante. Tant qu'à rentrer chez lui seul pour aller se coucher dans un lit trop gramd pour une seule personne et qui vous rappelle à chaque fois que vous vous y couchez que vous n'avez personne à enlacer pour vous endormir, il préférait aller manger avec un joli petit garçon! Loin de lui l'idée delui faire du charme... Quoique...Non! Ahllalla, c'est dur dur de retenir ses pulsions, hihi. Enfin bon, Bel n'avait pas vraiment d'arrière pensées, il avait un peu faim et avoir de la compagnie ne lui déplaisait pas plus que ça. Sauf que là, Jeza, avant de draguer faut que tu te dise qu'Aisling est plus préoccupé par bêbête que par un Rendez-Vous avec toi! En plus, t'as tellement une tête de mort qu'il serait évident qu'il refuse! Ou comment se démoraliser sois-même pas Jezabel Moros!


Dernière édition par Jezabel Moros le Mar 27 Juil - 9:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisling Butler
Oui Maitre...

avatar

Messages : 52
Inscrit le : 30/05/2010
Age : 25
Localisation : Chut! Les hommes en blanc vont venir sinon...


More 'bout you.
Péché mignon: Les sucretries.
More about you:
Devise:
MessageSujet: Re: Go to the job~ [Libre] Dim 18 Juil - 14:33

Aisling releva la tête en entendant la réponse de Jezabel. Un petit sourire s'afficha alors sur son visage enfantin et ses yeux se mirent à briller. L'aide de Jezabel l'enchantait. Il lui avait donné le choix mais, il avait une réponse bien définie en tête et oui, le tendre et mignon petit Aisling est un tantinet manipulateur. Même si le fait d'être prix pour un enfant alors qu'Aisling est majeur le gênait un peu. Par politesse, le jeune homme ne dit rien. Jezabel enchaîna par une invitation à manger. Aisling fut d'abord gêner mais, après tout, si cela lui faisait plaisir. Il hocha alors la tête positivement.


"-Si tu veux. Bon bah, allons y."

Aisling se mit alors en route. Il sortit de la ruelle pour s'engager dans la rue principale où les commerçants étaient déjà tous ouverts et près à recevoir des clients. Il n'avait pas fallut longtemps pour que la rue s'anime petit à petit. Aisling conduisit alors le chiot toujours présent dans ses bras ainsi que Jezabel jusqu'à son travail. Le jeune Butler travaillé dans un chenil. Il n'a aucune formation à ce niveau voilà pourquoi il ne fait que jouer avec les chiens du chenil, rien de plus. Nana, sa patronne à décidée de lui donner ce travail, car Aisling en avait besoin certes mais aussi, parce qu'ils se connaissaient déjà et que, connaissant le caractère renfermé d'Aisling et l'amour qu'il a pour les chiens, s'était le travail qui lui irait le mieux. Et oui ça aide de connaitre des gens ! Une fois arrivé devant la porte de la boutique, Aisling voulut la pousser seulement celle-ci ne bougea pas d'un poil. Le jeune homme fronça alors un sourcil en regardant la poignée quand il remarqua l'étiquette : Tirez. Il baissa alors la tête de honte et tira la porte qui bizarrement s'ouvrit...

Après s'être engagé dans l'entrée du chenil, Aisling fut tout de suite accueilli par Nana qui semblait étonné de le voir mais, Aisling ne lui laissa pas le temps de dire quoi que ce soit et parla d'un air paniqué du chien qu'il avait trouvé. Nana récupéra le chien et l'emmena en arrière boutique pour l'ausculter. Après l'avoir perdu de vu, Aisling se retourna vers Jezabel et lui montra les chaises posées contre un mur. Il alla alors s'asseoir et ne lâcha plus la porte de l'arrière boutique des yeux. Son visage était inquiet et s'il Nana ne pouvait pas le guérir ! Il faut dire que leurs en à fallut du temps pour emmener l'animal ici, tout ça parce qu'il parlait avec Jezabel... Le chiot venait à mourir, le jeune homme s'en voudrait énormément.

Les minutes passèrent alors et dans l'entrée qui était devenue extrêmement calme et silencieuse, Nana refit son entrée. Aisling se leva alors brutalement de son siège et accouru vers elle. Elle lui annonça alors que le chiot aller bien et que là il se reposait. Aisling poussa alors un soupire de soulagement avant de se retourner vers Jezabel et de lui sauter dans les bras un énorme sourire aux lèvres. La femme enchaîna alors par une question. Précisément, elle lui demandait pourquoi il était là alors qu'il ne travaillait pas aujourd'hui ? Aisling se figea puis lâcha Jezabel. Il ne travaillait pas ? Mais alors, quel jour on était ? Le jeune homme se pencha pour regarder la date inscrite sur le petit calendrier présent sur le comptoir de l'entrée. Mercredi ! On est mercredi ! Aisling afficha alors un petit sourire gêné. Il faut dire que le jeune homme adorait son travail, contrairement à beaucoup d'autre, cela ne le gênait pas de se lever tôt le matin pour aller bosser, ni de devoir passer devant son immeuble qui est si mal fréquenté.

Aisling se pencha alors en s'excusant du dérangement avant d'attraper Jezabel pour le tirer en dehors de la boutique. Il fit alors quelques pas jusqu'à estimer être assez loin du chenil comme s'il voulait fuir ce moment de honte qu'il avait ressenti. Aisling prit alors une grande inspiration avant de lâcher Jezabel et de se retourner vers lui.


"-Bien... Maintenant que le chiot va mieux... Elle tient toujours cette invitation ? Tu as une envie spéciale ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Moros
I'm a SexShoper with a Fatal Destiny.

avatar

Messages : 70
Inscrit le : 17/06/2010
Age : 22


More 'bout you.
Péché mignon: Toi ♥
More about you:
Devise:
MessageSujet: Re: Go to the job~ [Libre] Mar 27 Juil - 11:33

Bel ne devait pas perdre confiance en son charme, regardez comment il venait de faire tomber le petit blond dans ses filets. Enfin, je dis ça, je dis rien. Sur cette invitation à manger acceptée, Aisling fit son chemin, suivit de près par un Jezabel qui avait plus peur pour lui que pour Aisling de se perdre. Mais ça, il ne le dirait pas. La rue si calme et si silencieuse commencait lentement à bouger, à prendre vie. Bel resta silencieux, que dire? Il regardait autour de lui, comptant les boutiques ouvertes et celles encore fermées. Il voulu soupirer d'ennuis mais se retint juste à temps. Le pauvre blond ferait surement une scène en l'entendant. À moins qu'il ne s'en rende pas compte sur le coup et qu'ils arrivent vite fait à son travail, comme ça il n'allait pas le laisser en plan en s'excusant du dérangement occasioné. Jezabel regarda ses pieds, le ciel, le dos d'Aisling.

Il reussit à soupirer silencieusement. À croire que c'était vraiment nécessaire ce soufflement d'air. Ça devait surement lui enlever un poids. Sigen que non, il s'ennuyait toujours autant. Vivement la nourriture. Même les rares stands de fruits et légumes en tout genre lui creusaient l'estomac. Il en avait mal, comme si on lui tordait les entraille de toute cette force completement sortie de son imaginaire. Un espèce de grognement qui aurait pu appartenir au chien résonna dans la gorge de Bel, il venait de capter une délicieuse odeur de je-ne-sais-quoi. Il se comportait vraiment comme un gamin, non mais! Lui qui était du genre à claquer les gens qui se plaignent trop, qui s'apitoient alors qu'il y à pire... Eurf.

Mais bon, miraculeusement, Aisling ralentit le pas et s'arrêta devant un...Chenil? Alright, d'une pierre deux coup. Si c'était là qu'il travaillait ils n'avaient qu'à laisser le chien là et puis basta, il s'en occuperait plus tard, nah? Anyway. Le blondinet donna l'inspresion d'avoir un différent avec la porte. Ah, ouai, c'est normal lorsque celle ci indique Tirez et qu'on la pousse. Il attrapa la porte d'une main, histoire qu'elle ne se referme pas sur lui et passa à l'intérieuuuuuuuuur! L'ancienne odeur déliciseusement exquise se remplaca vite fait par une odeur de chien mouillé ou de ce que vous voulez de canin, malédiction! Bel se serait bien bouché le nez mais bon, c'était très peu élégant. Une femme alla à la rencontre d'Aisling alors qu'ils venaient à peine d'entrer. Bel fit un léger signe de bonjour lorsqu'elle le regarda mais Jezabel ne sut même pas si elle avait vu le mouvement, puisqu'Aisling débala touuute l'histoire du pauvre chien abandonné et qu'après elle disparu avec OuafOuaf.

Se faisant désigner des jolies petites chaises disposée contre un mur par le blond, le rougeâtre en conclu brillament qu'il devait s'asseoir et que ça risquait de prendre du temps. Il regarda tout en se laissant à moitié tomber sur son siège Aislignq ui lui fixait intensément la porte comme si toute sa vie en dépendait. Il aurait été capable de se mettre subitement à rire. On se serait cru dans un mauvais sitcom avec pour thème l'Hosto. «J'ai une mauvaise nouvelle, le patient... est décédé» avec un «NOOOOOOOOOOON» qui déchire tout, pour ensuite tomber sur une annonce de cire épilatoire «Cet épisode était commandité par la marque X». Délire intense dans la tête de Bel.

Lorsque la bonne femme revint et que M. Pile électrique se releva en sursaut, Jezabel ne pu que se lever lui aussi. Il écouta l'échange d'une oreille complétement distraite. Le sol de la planete terre lui arriva bien rapidement sous les pieds lorsqu'il sentit Aisling se jeter sur lui. Il aurait pu manquer de s'écrouler par terre pour se casser en mille miette. Mais bon, l'idée d'avoir un mignon petit blond dans les bras n'était pour lui déplaire, bien sur que non... Vu sa mine réjouie, le chien devait bien aller. Houra, faut sortir le Champomy! Une bonne chose de faite, sa Bonne Action pour les dix ans à venir. D'un coup on aurait dit qu'il tenait un bout de bois dur, mais un bout de bois qui se décolle volontairement n'en est pas un, uh. Jezabel éclata de rire, alors Aisling était venu travailler alors qu'il était en congé. Haha, il l'aimait vraiment son job... Le sol se déroba cette fois ci de sous ses pieds alors que Blondy le tirait à l'extérieur, tout gêné par son erreur, trop choupy! Il vérifia alors si l'invitation si subtilement demandé de Jezabel tenait toujours et un joli sourire vint s'étendre sur le visage de Bel. Bien évidemment que ça tenait toujours
!

-Pour sur que ça tien toujours. Moi, tant que ça se mange, ça me va, je te laisse carte blanche.

Clair, net, précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisling Butler
Oui Maitre...

avatar

Messages : 52
Inscrit le : 30/05/2010
Age : 25
Localisation : Chut! Les hommes en blanc vont venir sinon...


More 'bout you.
Péché mignon: Les sucretries.
More about you:
Devise:
MessageSujet: Re: Go to the job~ [Libre] Sam 7 Aoû - 18:39

[HRP: Oui! Je sais! Je n'ai pas écris des masses... Mais je pars demain alors j'ai fait au plus vite pour ne pas te faire attendre deux semaines. >x< Là au moins tu pourras prendre tout ton temps pour me répondre. UxU]

Carte blanche ? Ok… Aisling baissa alors la tête pour réfléchir avant de regarder autour de lui. Il n’avait pas pour habitude de manger en dehors de chez lui donc il ne connaissait pas du tout les restaurants de cette rue, ni des autres rues d’ailleurs. Le jeune homme soupira alors avant de regarder Jezabel.

« -Je ne sais pas… Je n’ai jamais mangé dans un restaurant donc je ne les connais pas… Et puis je ne sais pas ce que tu aime… »

Aisling refit alors un tour d'horizon quand ses yeux se posèrent sur un fast food non loin d'eux, présent juste derrière Jezabel. Tel un sursaut, il le montra du doigt un grand sourire aux lèvres. Puis fier de sa trouvaille, il attrapa la main de Jezabel et le tira en sautillant. Après avoir franchi les portes du restaurant rapide, Aisling courut jusqu'au comptoir pour commander et c'est ce qu'il fit en un temps record. Etonnant pour quelqu'un qui n'a jamais mangé en dehors de chez lui... Bref, arrivé au moment du payement, Aisling passa sa main dans sa poche... Vide. Son visage se figea alors et sa tête se redressa brutalement. Dans un mouvement de panique, il fit son autre poche : Toujours rien. Il passa alors aux poches de sa veste : Pas mieux. Un petit air triste se dessina alors sur son visage.

Où pouvais bien être son porte-monnaie ? L'a-t-il fait tomber sans son rendre compte ? Ou alors... On le lui a volé ! Aisling, cacha son visage dans ses mains afin de réfléchir. Il se revit alors se préparant avant de partir, ce matin. Il avait beau se passer et repasser toute sa matinée impossible de se rappeler... Et s'il l'avait tout simplement oublié chez lui ? Cela serait quand même la meilleure explication. Aisling ressorti sa tête de ses mains en respirant calmement. Il doit bien y avoir une solution... Au pire il ne mangera pas... Ou alors... En se retournant doucement, le jeune homme entre vu Jezabel et se rappela alors qu'il n'était pas seul. Le jeune blond se retourna brutalement vers Jezabel, la tête baissée et gigotant ses doigts dans tous les sens.

« -Euh... Je sais que ça ne se fait pas mais... J'ai oublié mon porte-monnaie chez moi... Est-ce que... Est-ce que tu peux me dépanner ? Promis, je te rembourserais ! »

Aisling regardait alors fixement Jezabel, d'un regard le plus suppliant possible. Il se sentait incroyablement gêné de demander ça, surtout qu'il est le premier à se dire indépendant ! Et ne veut jamais d'aide... Quelle ironie du sort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Go to the job~ [Libre]

Revenir en haut Aller en bas

Go to the job~ [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crimson Butterfly :: No place like London :: Les boutiques et centres commerciaux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit